[Compte rendu] WRC 4 : Présentation et test !

Bannière WRC 4

Le 3 octobre je me suis rendu à l’agence VPCOM pour assister à la présentation et tester le prochain opus de chez Big Ben Interactive : WRC 4 !

Après un petit café avec les membres de l’agence, on m’invite à entrer dans la salle pour la cession de présentation du jeu. C’est donc en présence du Game director de chez Milestone, Sébastien PELLICANO (remerciement spécial pour lui car fraichement arrivé le matin même de Milan !) que la présentation commence à 12h avec pour mot d’ordre RÉALISME et on sent qu’il y a tenu pendant toute la création du jeu !

LA PRÉSENTATION


La simulation contiendra les 3 modes que l’on retrouve généralement dans les différents jeux de ce type : le mode rallye, le mode carrière et le mode multijoueurs.

Sébastien PELLICANO a tout d’abord commencé par faire une présentation générale du jeu, les 13 rallyes officiels de la saison WRC sont bien évidemment présent ainsi que les 65 équipes dans 4 catégories contenant l’intégralité des véhicules concourant dont celle de Sébastien Ogier et de Sébastien Loeb pour le clin d’œil ;) Pendant toute la durée du développement, les 250 employés de Milestone ont travaillés en étroite collaboration avec les coureurs, les ingénieurs et les équipes de cette saison afin d’obtenir un réalisme des plus somptueux ! Le seul moment ou ils ont fait appel à des comédiens est l’enregistrement des voix des copilotes (25.000 indications) mais en ayant quand même essayé avec les copilotes officiels !

Sébastien PELLICANO : “La Huyndaï i20 WRC sera présente dans le jeu mais seulement la saison prochaine dans le championnat officiel !

Toutes les retours des critiques de WRC3 ont été prisent en compte, que se soit les caractéristiques techniques (prise en compte des 25 types surfaces pour chaque pneu, …), les temps de réparations (temps de pénalité en cas de dépassement des délais) et les réglages sont identiques aux conditions réelles en partant d’images réelles du championnat dans les menus ou la prisent compte de la météo avec les différentes périodes de la journée.

Pour vous parler du mode Rally, tout les retours des joueurs ont été pris en compte (Le RÉALISME étant le maître mot de cet opus !) avec un carrière beaucoup plus travaillée. Vous vivrez donc la vie d’un jeune pilote à qui vous ferez signer des contrats dans un office entièrement revu et qui évoluera suivant l’équipe dans laquelle vous vous trouverez ! Vous recevrez également des mails de votre équipe pour vous conseiller et vous aider à préparer au mieux vos courses !

WRC4 - Screenshot 04

En mode multijoueur, vous pourrez jouer au maximum à 4 en local, 16 en ligne sur consoles et 6 pour la PS Vita.

LE TEST


Comme nous l’a très bien dit Sébastien il n’y a pas mieux que de tester pour se faire un avis avec c’est parti pour le test sur PS3 pour commencer puis un passage sur la PS Vita.

Pour la PS3, le jeu est vraiment sublime, les images réelles du menu nous plonge direct dans le jeu. Je me lance sur une spéciale rapide en forêt sous la pluie et je peut vous le dire ont ressent bien les différents sol ! La conduite et le paysage sont assez réaliste mais même sans être un spécialiste en la matière je fini rapidement la course premier … allons-nous à nouveau avoir un jeu ou les niveaux de difficultés sont mal dosés ? Bref même si je suis pleinement satisfait de ce que je peux voir la difficulté du jeu me déçois un petit peu … Après une deuxième spéciale, j’accède au stands et découvre un décor très bien réalisé et très réaliste ! 

Maintenant passons à la PS Vita et là c’est le drame … Même si Sébastien PELLICANO m’indique que la version portable à bénéficié d’un temps de développement beaucoup plus court je suis déçu ! Le jeu est complètement plat avec aucune sensation mais cela juste après un test sur un écran magnifique sur la PS3 ! Bref je passe très rapidement mon chemin …

inforumatik

Retrouvez-moi également sur les différents réseaux sociaux !

Vous aimerez aussi...

X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :