[INTERVIEW] Dawn of War 3 : Philippe Boulle, Game Director chez Relic Entertainment !

Dawn of War 3

Durant la Paris Games Week 2016, j’ai eu le plaisir après un rapide prise en main de Warhammer 40K : Dawn of War 3 de faire la connaissance et d’interviewer Philippe Boulle, Game director sur Dawn of War 3 chez Relic Entertainment. L’occasion pour moi d’une première ITW et également le plaisir d’en savoir plus !

inforumatik : Bonjour, Vous êtes donc Philippe Boulle, Game Director sur Dawn of War 3, pouvez-vous déjà vous présenter plus en détail et nous indiquer comment on fini par devenir Game Director sur un jeu de cette stature ?

Philippe Boulle : Bonjour, je suis Philippe Boulle, le Game Director de Dawn of War 3 comme vous l’avez indiqué et cela fait presque 11 ans que je travaille chez Relic Intertainment. J’y suis arrivé pour travailler sur la campagne et le narratif pour Dark Crusade, et depuis je travaille sur la franchise Dawn of War, sur Space Marine, mais aussi sur Company of Heroes et pour la plupart de ma carrière, j’ai travaillé sur du narratif et des missions et quand on s’est préparé pour commencer Dawn of War 3, on m’a demandé de me positionner en qualité de Game Director.

inforumatik : Qu’elles sont les études que vous avez suivi pour en arriver là ?

Philippe Boulle : Je suis assez vieux (rire) pour que mon parcours soit moins formel que ces temps-ci. J’ai fait “Histoire et Science-Po” à l’université mais c’est plus la passion qui m’a mené là. C’est vraiment la passion qui est la plus grande chose. Ces temps-ci, y a des cours, des systèmes d’éducation très avancés dans le Game Design et qui apporte une grande force et c’est de ces écoles que l’on prend la plupart de nos jeunes designers ces temps-ci. L’autre chose, maintenant nous sommes dans une période ou avec de très petites équipes on peut faire des choses assez spectaculaire et donc savoir faire un peu de tout et une grande force pour débuter dans une carrière.

Dawn of War 3 Dawn of War 3

inforumatik : Maintenant, nous allons parler de ce qui nous intéresse le plus, Dawn of War 3 ;) J’ai découverts le jeu sur le 3ème opus. Je me suis donc renseigné, regardé du gameplay, les avis, les critiques, … Sur le premier de la série, nous étions sur de la gestion mixte entre les unités et les bâtiments puis vous avez fait le choix dans Dawn of War 2 de privilégier les unités. Dans Dawn of War 3, vous avez fait le choix de rééquilibrer la gestion des deux. Pourquoi ?

Philippe Boulle : Il a eu quelques années depuis Dawn of War 2 et lorsque l’on a vraiment commencé Dawn of War 3, on a pris le temps de voir qu’est-ce que l’on voulait prendre des éditions antérieures. Pour nous, Dawn of War, c’était la vision des grandes armées donc on voulait vraiment apporter ça de Dawn of War 1 mais injecter des Héros qui sont encore plus spectaculaire que l’on ne les a jamais fait et les mettre au centre de la grande armée. Comme résultat ça nous donne un jeu qui est un peu le “Greatest Hits” des deux ensembles. Mais après ça, nous l’avons modernisé bien entendu ! Et de là, ça a donner le jeu que nous souhaitions faire.

inforumatik : Comme vous venez de le dire, nous parlons de grandes armées mais pour les nouveaux qui découvre la franchise, y aura-t-il un tutoriel pour découvrir comment gérer chaque unité et les Héros ?

Philippe Boulle : Oui s’est sûr ! Y aura un tutoriel mais aussi la campagne qui donnera des indications petit à petit. On ne commencera  pas avec la première mission et “Voici 500 unités et débrouillez-vous !” (rire). Non, on commencera un peu plus petit et on apportera les concepts jusqu’à la mission que le public découvre en ce moment à la Paris Games Week et qui est une mission de fin de campagne. A ce moment là, on a toute l’armée ! Alors c’est sûr c’est beaucoup à gérer mais on voulait vraiment montrer le but plus que le début.

Dawn of War 3

inforumatik : Quel est le scénario de cette campagne ?

Philippe Boulle : Il a une planète mystérieuse sur laquelle il y a une arme fantastique et donc les 3 factions, les 3 races, veulent prendre cette arme pour leurs propres raisons et ça nous donne le casus belli ! A la base c’est trés simple comme histoire, y a un château fantôme avec une épée mais ce qui est intéressant pour nous, c’est de prendre des personnages qui sont des héros et de pouvoir présenter cette histoire de plusieurs perspectives donc la campagne se déroule avec les 3 races. La première mission, c’est les Space Marines, la deuxième c’est les Orks, la troisième mission c’est les Eldars, la quatrième mission c’est de nouveau les Space Marines et ça tourne comme ça donc le joueur en sait plus que les héros car lui il va voir les 3 perspectives !

inforumatik : On parle d’un mode solo mais un multi est-il prévu ? Et des nouveautés ?

Philippe Boulle : Oui c’est sûr. On est pas encore à un moment ou l’on va trop dans le détail du mode multi, ça va venir un peu plus tard mais le multi c’est la deuxième moitié du jeu de Dawn of War 3. C’est la raison pour laquelle les personnes jouent toujours à Dawn of War 1 et 2 aujourd’hui ! Notre attitude c’est toujours de prendre ce que l’on a aimé des 2 éditions précédentes et apporter ça dans un contexte un peu plus moderne.

inforumatik : On voit le monde qui attend devant le stand pour jouer à Dawn of War3, une beta ouverte ou fermée pour les gamers qui voudront déjà s’imprégner du jeu ?

Philippe Boulle : Je ne rentrerai pas trop en détail des Bêta mais c’est sûr que ça sera au programme à l’approche de la sortie du jeu.

inforumatik : La question fatidique que tout le monde vous pose … On sait que le jeu sortira en 2017 mais avez-vous une petite petite précision ?

Philippe Boulle : Je peux vous dire que ça sera entre les mois de … janvier et décembre (rire).

Dawn of War 3

Un énorme Merci à Koch Média qui m’a permis d’obtenir cet interview lors de la Paris Games Week et à Philippe Boulle pour sa gentillesse !

Pour en savoir plus sur Dawn of War 3, rendez-vous sur le site officiel du jeu ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag #DawnOfWar3 !

inforumatik

Retrouvez-moi également sur les différents réseaux sociaux !

Vous aimerez aussi...

X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :