Duracell innove pour protéger les enfants !

Duracell : Sécurité enfants

Avec la miniaturisation des appareils électroniques et la multiplication des objets connectés, les piles boutons au lithium sont devenues un objet incontournable du quotidien des Français. Rondes, compactes et de forte puissance, on les retrouve dans de nombreux objets du quotidien (télécommande, pèse-personne, jouet, clés de voiture, appareil photo numérique, …). Aujourd’hui, 1 foyer sur 5 achète des piles bouton au lithium au moins une fois par an, le marché porté par la multiplication des appareils électroniques est en forte croissance.

Mais si elles rendent de grands services, les piles boutons au lithium peuvent aussi représenter un danger pour les jeunes enfants lorsqu’elles sont ingérées. Petites et brillantes, elles attirent l’oeil des plus petits qui peuvent être tentés de les mettre à la bouche. Chaque année, en France plus de 1.200 visites à l’hôpital sont liées à l’ingestion des piles boutons au lithium. En plus du risque d’asphyxie, leur ingestion peut causer des dommages irréversibles à l’organisme.

Duracel renforce son engagement sur la sécurité et lance la première pile au goût amer

Leader de la catégorie des piles alcalines en France et engagé de longue date pour la sécurité de tous, Duracell a décidé de prendre cette problématique de santé publique à bras le corps. Après avoir été le premier fabricant à lancer un pack sécurité enfant sur les piles boutons au lithium en 2017, Duracell innove et ajoute un nouveau niveau de sécurité pour limiter les risques d’ingestion par les plus petits.

Dès janvier 2020, Duracell intègre sur un côté de ses piles boutons au lithium un sticker imbibé de benzoate de dénatonium, la substance la plus amère au monde. Cette substance est déjà utilisée par de nombreux fabricants de produits d’entretien ménagers (dosettes de lessives), cosmétiques (shampoing) et produits de jardinage pour son amertume. Elle est totalement inoffensive en cas de consommation mais peut sauver des vies.

Son goût ultra-amer, même en dosage infime, réduit les risques d’ingestion et donc d’intoxication. Son goût, démultiplié pour les enfants, les fait immédiatement et instinctivement recracher la pile !

5 niveaux de sécurité pour prévenir l’ingestion des piles boutons au lithium

Précurseur, la marque a lancé dès 2017 un grand chantier pour sécuriser les emballages de ces piles boutons au lithium. En travaillant avec des experts de la petite enfance et grâce à un laboratoire R&D en interne, Duracell propose fin 2017 des emballages ultra-sécurisés limitant le risque d’ingestion. En 2018, elle ajoute sur ses emballages et sur ses produits des avertissements consommateurs pour prévenir des risques liés à l’ingestion des piles boutons au lithium.

Duracell : 5 niveaux de sécurité

Aujourd’hui, Duracell est la seule marque à proposer 5 niveaux de sécurité :

  1. AVERTISSEMENT SUR L’EMBALLAGE : Avertissement “tenir à l’écart des enfants” présent directement sur l’emballage.
  2. AUTOCOLLANT DE SÉCURITÉ : Un autocollant est posé sur la borne négative de la pile et permet de prévenir les parents du danger jusqu’à la mise en place de la pile dans l’appareil.
  3. DOUBLE-COQUE INVIOLABLE : La coque ne peut s’ouvrir qu’avec une paire de ciseaux et chaque pile est emballée individuellement dans sa coque. Duracell a fait tester son pack auprès d’un organisme externe en situation réelle avec des enfants pour s’assurer de la fiabilité de ses emballages. Sur 202 tests, aucun enfant n’a réussi à sortir la pile du packaging.
  4. AVERTISSEMENT GRAVÉ SUR LA PILE : Un avertissement “tenir à l’écart des enfants” est gravé directement sur la borne négative de la pile, pour avertir des dangers de la pile pour les enfants et rappeler aux parents de sécuriser la pile même usagée.
  5. NOUVEAUTÉ 2020 ! LE GOÛT AMER : Un sticker imprégné de benzoate de dénatonium a été ajouté au dos de la pile pour la sécuriser dans les appareils.

Plan sécurité enfant par Duracell : Une grande campagne de sensibilisation pour alerter les français des risques liés à l’ingestion des piles boutons au lithium

Afin d’informer le grand public, et plus spécifiquement les parents et futurs parents, aux dangers liés à l’ingestion des piles boutons au lithium, Duracell lance une grande campagne de sensibilisation intitulée Plan Sécurité Enfant. Avec cette campagne, la marque est la première à s’emparer de ce sujet de santé publique, en plaçant la sécurité des usagers et de leurs enfants au coeur de sa stratégie.

Cette campagne de sensibilisation se déroule en deux volets distincts : une campagne de communication destinée au grand public et une campagne de prévention destinée aux professionnels de la petite enfance.

Avec la miniaturisation et la multiplication des appareils électroniques, les piles boutons au lithium font partie de notre quotidien ! L’ingestion de piles boutons au lithium peut causer des dommages irréversibles ; brûlure de la muqueuse de l’oesophage, ulcération voire perforation de l’estomac, hémorragie pouvant mener au décès.

Les bon gestes à adopter !

  • Une fois l’emballage ouvert, tenir les piles boutons au lithium hors de portée des enfants
  • Veiller à ce que le compartiment à piles des appareils soit bien sécurisé
  • Éviter de laisser les appareils domestiques disposant de piles boutons au lithium à la portée des enfants (télécommande, pèse-personne, montre, thermomètre, etc)
  • Sensibiliser son entourage à la problématique

inforumatik

Retrouvez-moi également sur les différents réseaux sociaux !

Vous aimerez aussi...

X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :