Homefront : The Revolution – Je l’ai testé pour vous à la #Gamescom !

Homefront "The Revolution"

Deep Silver a dévoilé pour la Gamescom une nouvelle bande-annonce cinématique pour Homefront : The Revolution, un jeu de tir en vue subjective dans un monde ouvert actuellement développé par Deep Silver Dambuster Studios. Homefront : The Revolution place le joueur au cœur d’une guérilla sans merci sur le sol occupé des États-Unis. La sortie du jeu est prévue pour le printemps 2016 sur Xbox One, PlayStation 4, PC, Mac et Linux. Le titre était jouable à la gamescom 2015, sur le stand de Deep Silver.

Homefront : The Revolution projette les joueurs dans une dystopie située dans un futur proche alternatif, où une crise humanitaire a mis les USA à genoux sous le contrôle militaire brutal d’une entreprise coréenne dominante au niveau mondial. Les drones de surveillance, les patrouilles armées et les violences policières sont devenus monnaie courante à Philadelphie, autrefois fier berceau de l’indépendance américaine. Mais, dans les environs en ruines de la ville, la résistance se renforce…

Sur le chemin de leur liberté, les joueurs devront mener une bataille de guérilla désespérée contre des forces militaires bien supérieures en nombre et en équipement. Utilisant des tactiques de frappes éclairs, des embuscades et des méthodes d’infiltration, la résistance doit mettre à profit l’effet de surprise et un arsenal d’armes improvisées pour déstabiliser les oppresseurs et propager les flammes de la rébellion.

Mon avis : Notation - 4/5

Faut l’avouer, j’avais entendu parler de la série mais n’y avais jamais joué avant la Gamescom. J’ai eu la chance de pouvoir tester le jeu sur le stand presse car le stand public a eu énormément de succès et c’est donc après une courte présentation que j’ai pu mettre la main sur le jeu et j’ai eu le plaisir de pouvoir y jouer avec un clavier et une souris ce qui m’a rendu l’expérience beaucoup intéressante.

Dans la démo que j’ai pu tester, nous nous trouvions dans la zone de haute sécurité du gouvernement coréen et comme dans FarCry, je devais me rendre à certains point de la ville pour pirater leur réseau et ainsi découvrir un peu plus Philadelphie. A la fin du premier piratage j’ai donc pu découvrir des éléments à ma disposition comme une moto, des caches d’armes et d’autres objectifs. J’ai bien aimé les escouades qui débarquent si vous vous faites repérer par les drones, l’esprit open-world que semble prendre le jeu et la qualité des graphismes. Côté gameplay, j’apprécie particulièrement ce type de FPS ou tu n’es pas obligé de foncer pour faire ta mission et vous aurez le plaisir de découvrir un équipement diversifié qui vous permettra de concevoir le jeu de façon brutale ou beaucoup plus réfléchi !

[slickr-flickr type=”galleria” flickr_link=”on” flickr_link_target=”_blank” align=”center” tag=”Homefront,TheRevolution”]

Pour plus d’informations sur Homefront : The Revolution, visitez le site officiel et rendez-vous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TheRevolution !

Vous aimerez aussi...

X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :